CHRIST REVIENT – IL DIT SA VERITE - U - LETTRE 6 – 6

(Page 27 de la Lettre originale)

Voilà la vérité derrière l’acte de rompre le pain et de boire du vin en mémoire de moi, de ma vie et de mes enseignements. Et comme vous le savez, qui lisez cette Lettre, tout ce que le « Père » m’a donné à connaître lors de ma dernière nuit sur Terre s’est accompli.

Comme j’ai parlé du « Père », du « Fils » et de « l’Esprit Saint », l’église a décidé, au Conseil de Nicée, que j’avais dû me référer à « Trois Personnes en Une ». Par conséquent, les gens prient le « Père » pour demander des avantages, implorent « l’Esprit Saint » de les instruire spirituellement et prient le « Fils » de les sauver de leurs péchés.

Pouvez-vous commencer à « voir » combien « terrestres et humainement conçues » sont ces croyances ?

Pouvez-vous aussi voir à quel point elles sont émotionnelles ?

Grâce à l’émotivité et à la promesse « d’un voyage gratuit au ciel sur les traces du Sauveur », les croyances sont devenues une structure religieuse humainement conçues pour enchâsser l’empire de l’Eglise dans des empires terrestres – Rome, l’Autriche, l’Espagne, la France. Elles ont été le prétexte de tortures innombrables et de la mort, par exécution  ou sur le bûcher, des dissidents. Elles ont suscité des guerres entre les nations.

Mais la « perception spirituelle » et la « créativité » provenant de certaines de ces croyances ont aussi apporté une contribution considérable à l’existence des deux derniers millénaires.

Ces croyances ont été des raisons de construire des cathédrales et des églises, des monastères et des couvents, donnant aux gens un but stable, leur permettant d’exprimer leurs dons artistiques et fournissant du travail aux moins doués. Elles ont aussi permis à des millions de consciences d’accéder aux royaumes supérieurs des belles pensées et de l’amour. Elles ont été l’impulsion suscitant le mysticisme et l’illumination des âmes spirituelles qui réussissaient à voir la Réalité qui était cachée sous les croyances.

Pendant que tout cela se produisait, les croyances ont aussi créé les conditions nécessaires au développement des échelons supérieurs de la vie religieuse et d’incommensurables splendeurs et richesses. Ces dernières, humainement conçues, sont des édifices créés sur des impulsions égoïques et sont donc, d’un point de vue spirituel – entièrement fausses.

La VERITE concernant le « PECHE ».

Il faut aussi comprendre qu’au cours des siècles, les hommes sentirent que certains aspects du comportement humain étaient nuisibles au bien-être d’autrui. Ils avaient été les témoins de meurtres, du vol des femmes et des biens d’autrui, cause de beaucoup de douleur et de chagrin dans la communauté, rendant la vie difficile et parfois intolérable. Ils se dirent que ce comportement devait sûrement être contraire à la volonté de ce qu’ils appelaient « Dieu ». Ils donnèrent à ces comportements le nom de « péchés » et les définirent comme étant « le mal ». Finalement, leur prophètes en déduisirent qu’un tel comportement anormal devait émaner d’une force « malveillante » opposée à « Dieu » et ils  l’appelèrent « Satan ».

(Page 28 de la Lettre originale)

Ils se menacèrent et se punirent mutuellement dans la croyance que les « péchés » étaient mauvais et que leur « Dieu » punirait les hommes pour leurs agressions mutuelles. Ce comportement se pratique aujourd’hui encore dans les églises. Les responsables religieux essayent de contrôler les gens par la crainte.

LE CONCEPT DE « PECHE » contre Jéhovah, le Créateur Eternel et infiniment Puissant était une méthode habile et puissante de contrôler les gens !

Les croyances de l’église sont une farce tragique de tout ce que j’ai essayé d’enseigner aux gens en Palestine.

Moïse introduisit d’abord la croyance en le « péché » et la « punition » sous la forme des Dix Commandements.

Moïse dit qu’ils lui avaient été donnés par « Dieu » et que si les Israélites les violaient, ils devraient en subir la punition – parfois, cela signifiait la mort par lapidation. On enseigna aux Israélites qu’en violant les Lois, ils péchaient contre leur « Dieu ».

La vérité exacte est que Moïse est allé dans la montagne pour prier et demander un moyen de contrôler les hébreux indisciplinés. En réponde à cette prière – il reçut par inspiration les Dix Commandements pour l’aider dans sa tâche d’apporter la sécurité aux Israélites pendant leur séjour dans le désert avec le moins possible de comportements perturbateurs.

Les fanatiques religieux sont heureux de recevoir et de croire de tout cœur en un « Dieu » réputé pour avoir chargé Moïse de s’engager dans des actes agressifs et des massacres pour conquérir « la terre promise ». Une terre belle et productive fut sauvagement saisie à des gens qui travaillaient dur, qui furent massacrés par milliers. Ce fut considéré comme la chose à faire puisque « Dieu » leur avait promis une belle terre dans laquelle ils pourraient s’établir. Aujourd’hui encore, les fanatiques religieux croient que puisque « Dieu » a parlé à Moïse, cela doit être « Dieu » qui a décrété le carnage ultérieur. Il y a dans votre Bible de nombreuses descriptions terrifiantes de même genre, de guerre et de carnages qui sont considérés comme permis – justifiés et légitimes – parce que l’on croyait que « Dieu » les avait chargés de faire la guerre contre les Païens.

Ne voyez-vous pas, dans l’histoire de Juifs, la MANIFESTATION effrénée de L’EGO dans laquelle « Dieu » même est « utilisé » pour les exempter du blâme ? Au moment de l’exaltation de leur propre puissance, il fut permis et équitable d’ignorer les Dix Commandements et de se livrer à une extermination de masse.

Ils croyaient ne commettre aucun péché parce que le massacre avait été ordonné par « Dieu » Quel « Dieu » !

De même, ne percevez-vous pas pourquoi il fallait que je naisse en Palestine pour vivre parmi les Juifs et tenter de les aider à voir que leurs croyances et pratiques traditionnelles étaient tout à fait contraires à la Nature même de la CONSCIENCE DIVINE qui leur avait vraiment donné l’existence ?

Depuis lors, au cours des siècles, les hommes ont débattu le concept de « péché », beaucoup de gens sincères se sont affligés de la manière dont ils offensaient « Dieu » et ont prié pour obtenir son pardon. Il y a longtemps, on sacrifiait d’innombrables animaux dans le Temple de Jérusalem pour apaiser « Dieu », en espérant échapper aux conséquences de ses péchés. Depuis ce temps, d’innombrables livres ont été (page 29 de la Lettre originale) écrits sur le sujet, exprimant le chagrin et l’horreur de voir l’état de l’âme des hommes, cherchant les moyens de modifier leur comportement, se flagellant avec des fouets pour torturer leur chair et la faire payer pour ses méfaits en pensée, en mots et en actes ; et les « chrétiens » de toute l’Europe ont applaudi à nombre de ces livres et les ont conservés dans les archives d’institutions religieuses.

Ils lient les hommes à mon personnage séculaire de « Jésus », prêchant le « salut de l’homme de la punition de ses péchés » par ma mort sur la croix. Comme je l’ai expliqué ailleurs, ces croyances sont physiquement impossibles et contraires aux faits de la création. Aucun paiement n’est exigé pour les « péchés » par aucune « Déité » supérieure. C’est un concept entièrement humain – et païen. Tous sang versé, de n’importe quel genre, servant à des rites religieux est du paganisme. L’église chrétienne a présenté à ses fidèles rien moins qu’une version « glorifiée » du paganisme.

Quand les hommes rendent autrui malheureux d’une façon ou d’une autre, ils créent eux-mêmes ce qui leur sera « restitué » dans le futur. Non comme châtiment, mais bien comme une « activité de création de la conscience ».

Il est donc urgent que ces croyances en le « péché » et le « salut par ma mort sur la croix » soient fortement combattues – et remplacées par la compréhension spirituelle qui vous est donnée dans ces Lettres.

Avant d’abandonner ce sujet des doctrines religieuses, je veux préciser que quelques chercheurs spirituels de l’église chrétienne ont, au cours des siècles, suffisamment purifié leur conscience pour acquérir une forte conscience de la « Puissance » qu’ils appelaient « Dieu » et ont fini par reconnaître que l’Eglise n’enseigne pas « la Source de l’Être ». Mais seules quelques personnes ont suffisamment évolué spirituellement pour dépasser les paramètres des croyances religieuses et sentir le plein afflux de la « Puissance », puisque la grande majorité des hommes ne peut concevoir la Vérité qu’au moyen d’une terminologie terrestre.

Moi, le CHRIST, je dois vous dire que jusqu’à aujourd’hui, pas un seul de tous les « saints » n’a entrevu la réalité de la création et la vérité derrière le comportement humain comme je vous les présente maintenant.

Le temps est sûrement venu de vous dire maintenant la vérité concernant le « péché » et le comportement humain et ce que les gens font actuellement au monde et à eux-mêmes – à condition que vous abandonniez totalement les mythes séculaires de la doctrine religieuse et soyez maintenant impatient et réceptif et que vous ouvriez volontiers et complètement  votre cœur à la r&alité de l’existence. Si vous ne l’êtes pas, ce que j’ai à dire n’aura aucune signification pour vous.

Croyez-moi – vous ne pouvez pas mélanger vos vieilles croyances religieuses et la Vérité de l’Existence. Si vous essayez de le faire, vous pouvez être sûr que vous ne voyez pas la Vérité, mais seulement votre propre adaptation à ce que vous croyez avoir obtenu de ces pages.

Si vous continuez à chercher la Vérité de l’Existence, mais restez dans un état divisé de conviction, il se peut que vous poursuiviez votre recherche à votre détriment, déchiré par l’indécision, la crainte et une incapacité permanente à percevoir la vraie signification de ce nouvel enseignement. Vos perceptions en évolution seront partiellement obscurcies par les « messages » provenant de l’ancien conditionnement de votre esprit et subconscient. Vous ne comprenez pas l’énormité d’un tel problème (page 30 de la Lettre originale) en ce moment, mais c’est un problème énorme parce que vos croyances profondes actuelles sont votre vérité présente, sur laquelle vous construisez votre vie quotidienne. Elles sont votre réalité. Vos convictions et croyances fortement ancrées peuvent être complètement illusoires, mais si vous croyez entièrement en elles dans votre subconscient, elles deviennent absolument réelles pour vous. Peu importe à quel point toutes ces nouvelles idées qui contredisent vos croyances peuvent contraindre votre attention, votre conscience sera divisée et vous causera d’énormes malaises – voire de l’angoisse.

Souvenez-vous – votre conscience est le tissu dont vous faites votre vie.

Ce tissu de conscience est la base de chacune de vos réponses à chacune des choses les plus infimes qui se produisent dans votre vie mentale, émotionnelle et physique. Votre conscience est votre réalité.

Cette déclaration peut être exprimée de deux façons, et les deux sont la vérité de votre existence.

Votre conscience crée votre réalité, indépendamment de ce que peuvent être les faits réels de votre vie terrestre. Quand les gens croyaient que la terre était plate, ils avaient peur de s’aventurer trop loin sur l’océan de peur que le bateau ne tombe par-dessus le bord. Les gens qui croyaient que la terre était plate ont vécu selon cette croyance.

Quand Galilée a dit que la terre était ronde, on l’a considéré comme un hérétique mais sa perception de la « rondeur de la terre » a permis aux marins d’avoir un nouveau regard sur le monde et de partir à la découverte de ce qu’il y avait de l’autre côté de l’océan. Il a fallu un changement de leurs croyances pour le rendre possible.

Vous êtes dans une position semblable en ce qui concerne ces Lettres. Les gens qui les méprisent et les ridiculisent ressemblent aux gens qui croyaient la terre plate et avaient peur de tomber par-dessus bord s’ils naviguaient trop loin à l’ouest ou à l’est de leur environnement connu. Leurs horizons étaient sévèrement limités par leurs fausses croyances.

De même, l’horizon des gens qui croient que le monde est solide est aussi sévèrement limité.

Jour après jour, ils se lamentent et s’inquiètent des malheurs qui surviennent dans le mode, croyant qu’ils ne peuvent y échapper.

Mais les gens qui peuvent saisir et accueillir la Vérité de la Conscience que je donne actuellement au monde, ressemblent à ceux qui ont perçu que l’on peut voyager sans limite sur les océans, dans toutes les directions, à condition d’avoir la volonté d’entreprendre un tel voyage.

Donc votre état de conscience est ce qu’il faut considérer de plus important dans votre vie… pas vos relations, vos biens ou votre position dans la vie. Veillez à votre conscience et la bénédiction suivra dans tous les aspects de votre vie.

Par votre conscience, vous vous nourrissez d’amour, d’harmonie, de joie et de beauté intérieurs, même dans un taudis des quartiers pauvres.

Avec une telle conscience, vous vous trouverez retiré du taudis et placé dans un environnement conforme à votre moi intérieur. Et vous vous élevez donc de ces conditions désagréables.

De ce qui précède, vous devriez maintenant être capable de voir que vous seul créez la « qualité » de votre monde interne, que vous vous trouviez extérieurement en prison ou aux commandes d’un cuirassé ! Et vous pouvez améliorer votre environnement en irradiant sur lui la force de vie qui anime votre pensée.

(Page 31 de la Lettre originale).

Et encore une fois, votre conscience est votre réalité – et non votre mari ou votre femme, vos enfants, votre foyer, votre jardin, vos biens, vos qualifications, votre place de travail, vos amis. Car quelle que soit la place qu’occupent votre entourage et vos biens dans votre conscience – bonne ou mauvaise – cette « place » n’est que la perception personnelle que vous avez d’eux. La « réalité » de ces personnes, nul ne la connaît vraiment. Personne n’a accès à la bonté cachée dans un caractère apparemment négatif. A l’inverse, personne ne peut soupçonner les moteurs et désirs cachés d’un être humain apparemment de qualité.

Votre vie extérieure ne fait que s’appuyer sur votre conscience. Elle ne crée ni ne détermine – elle ne peut pas créer ni déterminer vos réponses conscientes. Vous êtes « le créateur » de vos réponses. Votre type de création dépend entièrement de vos perceptions les plus profondes et de vos croyances à propos de l’existence.

En outre, vous pouvez à tout moment choisir de démanteler progressivement votre ancien monde intérieur pour créer un royaume intérieur plus harmonieux d’amour, de vitalité et de joie croissants, bien que vos « objets » extérieurs – personnes ou biens – restent les mêmes. Le pouvoir spirituel du « tissu de votre conscience » rayonnera vers l’extérieur et sera absorbé par les gens, les plantes, er même les briques et le mortier de votre voisinage immédiat. Il y aura des changements et des améliorations nets dans tout votre entourage. C’est votre destinée dans cette vie – ou dans une vie future – que de parvenir à cette réalisation totale et complète. A ce moment-là, vous mettrez le pied sur le chemin de la maîtrise de soi et avancerez ensuite progressivement jusqu’à devenir un vrai maître de votre monde de conscience humaine interpénétré et soutenu par la CONSCIENCE DIVINE.

Moi, le CHRIST, je vous recommande cette Lettre. Je vous ai mis en pleine possession de certains des faits important de la création qui vous permettront de dépasser l’ego – le gardien de votre individualité  et de retourner à l’UNIVERSALITE D’ÊTRE dont vous êtes vraiment issus. Vous avez en mains les moyens par lesquels vous pouvez accéder à l’Amour, la Joie et l’Accomplissement Personnel inconditionnels.

Rappelez-vous que j’ai dit que je désire ardemment les progrès du voyageur spirituel. En avançant le long du chemin que je vous ai tracé, il y aura des moments qui vous confirmeront que je suis vraiment avec vous dans votre voyage. Vous les verrez – conservez votre foi en eux.

A tout moment, je vous soutiens dans l’Amour Divin car je suis l’Amour Divin en action Croyez-le et trouvez le repos dans ma Conscience qui vous enveloppe.

FIN DE LA LETTRE 6 – BIENTOT LA SUITE

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis ! Sur Facebook ou autres - voir ci-dessous. Ou donnez leur l'URL de ce site :

 http://www.messagere.e-monsite.com 

Lignede3 3

Retour à la page d'accueil et au menu - ou - Message suivant 

Date de dernière mise à jour : 12/12/2020